Simplytests.com

Thermomètre Basal Digital

simplytests.com

4.95 € 

Analysez votre courbe de température et augmentez vos chances de concevoir

 

Lecture précise à 2 décimales

Signal sonore indiquant la fin de la mesure.
Temps de mesure : 60 secondes environs.
Alarme pour prévenir en cas de fièvre.
Mesure buccale, rectale ou sous les aisselles.
32.0 à 43.0 degrés Celcius. +/-0.1 oC. Ecran LCD.
Taille 14mm x 20mm x 130mm. Poids: 10g.
Pile: 1.55V Button L736 ou LR 41.
Durée de vie de la batterie plus de 200 heures.
S'éteint automatiquement.

Télécharger le calendrier de fertilité

Si vous essayer de tomber enceinte, il est très utile de savoir exactement quand se produira l’ovulation pour que vous puissiez prévoir le bon moment pour avoir des rapports sexuels. Un grand nombre de femmes utilisent avec succès les kits de tests d’ovulation qui sont très pratiques puisqu’ils vous avertissent avant même que l’ovulation ait eu lieu. Il existe aussi d’autres méthodes pour connaître votre période de fécondité, comme l’analyse de votre courbe de température basale et la surveillance de votre glaire cervicale.

Votre température basale est la température la plus basse de votre corps au repos. Il est préférable de prendre votre température tous les matins au réveil, avant même de mettre le pied par terre. Utilisez toujours la même technique mais la voie elle-même (buccale ou rectale) n’a pas d’importance. Utilisez aussi toujours le même thermomètre (ce thermomètre basal est si précis qu’il vous permettra d’observer les variations les plus minimes). Il est également important d’essayer de prendre votre température à la même heure chaque matin au réveil.

Avant l’ovulation, votre température basale se situe probablement entre 36,1oC et 36,7oC mais deux ou trois jours après l’ovulation, des changements hormonaux font monter votre température basale de 0,2oC à 0,5oC, au-dessus de 37oC. Cette montée de la température durera jusqu’à l’arrivée de vos prochaines règles (il est possible que la courbe soit légèrement en dents de scie par endroit, mais si l’augmentation de la température ne perdure pas, vous n’avez probablement pas encore ovulé). Si vous êtes enceinte, votre température se maintiendra en position élevée durant toute votre grossesse.

Bien sûr, une courbe de température ne vous signale qu’a posteriori que l’ovulation a eu lieu et a donc peu de chance d’être efficace dès le premier mois. En persistant sur plusieurs mois et en observant les changements de température, vous serez à même de détecter la période d’ovulation de votre cycle et par conséquent les jours les plus propices à avoir des rapports sexuels pour optimiser vos chances de tomber enceinte.

N’oubliez pas que si un jour vous êtes souffrante ou que vous ne prenez pas votre température immédiatement au réveil, cela peut fausser les résultats de votre courbe.

La courbe de température vous aide à identifier le jour d’ovulation mais elle peut également vous permettre d’identifier des problèmes d’infertilité. Si certaines phases de votre cycle sont courtes, par exemple, il est possible que vous souffriez d’un déséquilibre hormonal.

Il y a différents types de pertes vaginales, la glaire cervicale est l’une d’entre elles. C’est un liquide secrété durant votre cycle menstruel dont l’abondance, la couleur et la texture changent tout au long du cycle sous l’effet des fluctuations du niveau d’hormone. Une observation suivie de votre glaire cervicale et de ses transformations peut donc vous aider à identifier la date de votre ovulation.

Voici les différentes étapes sur toute la durée de votre cycle. Commençons par vos règles, les pertes consistent alors de saignements. La fin de vos règles est probablement suivie par une période sans pertes qui peut durer plusieurs jours. Ensuite, vous allez remarquer l’apparition d’une glaire peu abondante d’une couleur blanche opaque et d’une consistance épaisse et collante. Vous avez peu de chance de concevoir ces jours-là.

La période de fécondité commence quelques jours avant l’ovulation, la glaire cervicale devient alors abondante, transparente, fluide et filante comme du blanc d’œuf (pour vous souvenir que c’est la bonne période pour faire un bébé, imaginez que cette glaire transparente et glissante va permettre aux spermatozoïdes de foncer vers l’ovule et de l’atteindre au plus vite). Le dernier jour de cette glaire fluide et transparente indique le jour où vous êtes la plus fertile et cela se passe, en général, le jour précédent l’ovulation ou le jour même de celle-ci.

Le matin, lors de votre premier passage aux toilettes, vous pouvez étudier votre glaire cervicale (si vous prenez aussi votre température basale, n’oubliez pas de le faire d’abord, avant même de vous lever).

Certaines femmes produisent suffisamment de glaire cervicale et une inspection rapide du papier toilette utilisé pour s’essuyer suffira. Pour d’autres femmes, il est nécessaire de prélever cette glaire. Si c’est votre cas, introduisez l’index ou le majeur dans le vagin en direction du col de l’utérus lorsque vous êtes en position assise sur les toilettes, puis, examinez la glaire sur votre doigt.

Comment utiliser ces signes pour prévoir l’ovulation ?

Comme nous l’avons déjà mentionné, il est très utile de faire sa courbe de température basale et de noter les changements dans l’apparence de la glaire cervicale pour recueillir des informations sur la durée et la régularité de vos cycles ainsi que la date de l’ovulation (elle a lieu, en général, deux ou trois jours avant une augmentation prolongée de la température et au moment même ou juste après le dernier jour de glaire cervical fluide).

Après plusieurs mois consécutifs d’observation, vous devriez commencer à remarquer une certaine régularité dans vos cycles, ce qui vous permettra de faire une estimation de la date d’ovulation pour votre prochain cycle. Pour certaines femmes, il est facile de reconnaître une courbe type chaque mois mais pour d’autres, les courbes sont trop irrégulières pour être fiables. Si, après plusieurs mois d’observation, vous remarquez que votre ovulation survient un jour précis de votre cycle (par exemple, le 15e jour), alors c’est bon signe. C’est une courbe facile à interpréter et vous avez toutes les chances d’ovuler le 15e jour de votre prochain cycle.

Si cela fait plusieurs mois que vous faites vos courbes de température mais que tout indique que votre jour d’ovulation est différent chaque mois (par exemple, le 14e jour, puis le 17e jour, puis le 12e jour), c’est un peu plus compliqué. Le mieux est d’essayer d’identifier, sur la courbe, certains signes récurrents dans votre cycle qui pourraient indiquer une ovulation.

Vous avez, par exemple, peut-être remarquer que juste avant l’ovulation, votre glaire cervicale est fluide depuis déjà 2 ou 3 jours et que votre température baisse légèrement avant de remonter le lendemain. La combinaison de ces signes donne des informations fiables et permet prévoir la date d’ovulation pour votre prochain cycle ce qui vous permettra de déterminer le bon moment pour avoir des rapports sexuels (si vous continuez à prendre votre température chaque jour durant ce cycle, vous pouvez alors vérifier si vous aviez raison car votre température basale devrait alors monter deux ou trois jours après l’ovulation).

Quel est le meilleur moment pour avoir un rapport sexuel lorsque l’on connaît sa date d’ovulation ?

Votre période de fécondité dure environ cinq jours : trois jours avant l’ovulation et un jour après celle-ci. Rien ne vous empêche de commencer les câlins un peu avant, certaines femmes sont tombées enceinte après des rapports ayant eu lieu six jours avant l’ovulation.

Votre période de fertilité s’étend sur toute cette durée car les spermatozoïdes peuvent vivre jusqu’à cinq ou six jours dans votre corps et l’ovule a, quant à lui, une durée de vie d’environ 24 heures. Pour optimiser vos chances de tomber enceinte, la plupart des spécialistes recommandent d’avoir des rapports sexuels au moins un jour sur deux pendant la période de fertilité.

Est-il vraiment important de repérer et noter tous ces signes ?

C’est à vous de prendre cette décision. Noter les signes annonciateurs est la manière la plus naturelle de comprendre comment fonctionne votre corps afin de vous aider à prévoir votre date d’ovulation. Un grand nombre de femmes apprécient de connaître leurs cycles et de savoir repérer les jours où elles sont les plus fertiles.

Cependant, ne vous forcez pas et si vous pensez que prendre des notes ou tracer des courbes n’est pas la bonne méthode pour vous. Il existe des tests d’ovulation qui mesurent les niveaux d’hormones et vous permettent de détecter si vous êtes bien en période d’ovulation : Simplytests tests d'ovulation