Simplytests.com

Pourquoi est-ce que mon test d’ovulation est négatif ?

Pourquoi est-ce que mon test d’ovulation est négatif ?

Vous avez décidé de vous lancer dans l’aventure bébé et vous souhaitez donner un petit coup de pouce à la nature. Comme beaucoup de femmes, vous utilisez différentes méthodes vous permettant de déterminer vos pics de fertilité. La méthode la plus simple et une des plus utilisées est l’utilisation d’un test d’ovulation. Le votre est négatif et vous vous demandez pourquoi ? Nous répondons à vos questions.

Le test d’ovulation est la méthode la plus fiable pour déterminer votre période d’ovulation puisqu’il détecte l’hormone lutéinisante (LH) qui déclenche la libération de l’ovule (l’ovulation). Il arrive que ce test ressorte négatif - problème venant du test ou infertilité ? Pas de panique, plusieurs causes sont envisageables.

Est-ce que votre test a été fait trop tôt ou trop tard dans votre cycle?

Faire un test d’ovulation sur la longue durée peut s’avérer coûteux puisqu’il doit être fait de façon répétitive. Or ce coût peut être un frein au bon déroulement des tests d’ovulation. Avant d’utiliser un test d’ovulation, il vous faut connaître la durée de votre cycle menstruel, celui-ci étant propre à toute femme.
L’ovulation a tendance à se produire entre 12 et 16 jours avant le début des règles à venir et a normalement lieu de 24 à 36 heures après le pic de LH. Si votre cycle dure 28 jours, il est plus sage d’utiliser des tests d’ovulation dès le 11ème jour après vos dernières règles, s’il dure 31 jours, alors il vous faudra débuter les tests dès le 14ième jour. De fait, si vous faites votre test d’ovulation trop tôt ou trop tard dans votre cycle, il se peut que votre test soit négatif.

periode d'ovulation

Est-ce que votre test d’ovulation est fait au mauvais moment de la journée ?

Si les tests d’ovulation et de grossesse détectent des hormones différentes, ces hormones sont plus concentrées dans les urines du matin. Il est recommandé de faire les tests tous les jours, à la même heure, entre 10 et 20h en écartant toutefois la première urine du matin. Si votre test est un test à bandelettes, vous devez recueillir votre urine et tremper le test quelques secondes dans le récipient.
Si votre test est à bâtonnet, vous pouvez le placer directement sous un jet d’urine. Si le test est en cassette, vous devrez recueillir votre urine et déposer quelques gouttes sur le test.
Notez que si certains médecins affirment qu'une femme devrait faire un test d'ovulation par jour dès lors qu'elle pense ovuler, d'autres estiment qu'il faudrait faire deux tests par jour avec 10h d'écart. Pourquoi ? L'hormone LH détectée par les tests d'ovulation est libérée puis se résorbe de façon très rapide et peut passer inaperçue si le test n'est fait qu'une seule fois par jour. 

periode de fertilité

Et s’il s’agissait d’un problème de fertilité ?

Vous avez fait de nombreux tests d’ovulation, au moment clé de votre cycle et au bon moment de la journée et de différentes marques. Pourtant, ils ont tous eu un résultat négatif. Et s’il s’agissait d’un problème de fertilité ? Une grossesse ne peut exister sans ovulation. De fait, si vos tests d’ovulation sont sans cesse négatifs, il est possible que vous soyez concernée par un problème d’ovulation.

Ces troubles d’ovulation sont plus ou moins fréquents et doivent être pris en charge. Parmi les plus fréquents vous pouvez trouver :

  • un syndrome des ovaires polykystiques. Dans ce trouble hormonal, les follicules sont très nombreux et la sélection du follicule censé arriver à maturité se fait mal ; il n’y a donc pas d’ovulation, ou alors de mauvaise qualité ou très irrégulière. Ce trouble concerne 1 femme sur 9 dans la population générale.
  • une insuffisance ovarienne prématurée peut également être responsable du trouble de l’ovulation. Ce mauvais fonctionnement des ovaires peut être le résultat d’une anomalie génétique rare (syndrome de Turner). Certains traitements peuvent également nuire à la fonction ovarienne, voire l’altérer de façon définitive. C’est le cas notamment de la chimiothérapie et de la radiothérapie.
  • certaines maladies, comme le diabète, le syndrome de Cushing (production excessive de cortisol) ou encore l’hypothyroïdie, peuvent perturber le fonctionnement des ovaires et entraîner une anovulation.

Enfin, un choc psychologique peut entraîner une anovulation sur un ou plusieurs cycles, mais cela reste le plus souvent transitoire. Si l'adoption d'une hygiène de vie saine, basée sur une alimentation variée et une activité sportive régulière, représente une manière de faciliter la survenue de l'ovulation, nous vous invitons à consulter un médecin si vos tests restent négatifs sur une trop longue période.

Dans tous les autres cas et parce que nous savons que les tests d'ovulations sont assez coûteux et doivent être réalisés souvent, SimplyTests.com a pensé à vous en vous fournissant des tests d’ovulation fiables jusqu’à 99,99% à un prix mini. Nous avons aussi des packs combinant plusieurs tests d’ovulation et de grossesse. Profitez-en.

Publication précédente

Commentaires

Laisser un commentaire